Goblin Slayer – Kumo Kagyu & Kousuke Kurose

Ce sera certainement mon avant-dernier article manga pour cette année 2018. L’avant-dernier mais pas des moindres! Goblin Slayer publié chez les éditions Kurokawa est un de mes mangas favoris de cette année! Étrange! Ce n’est pas le genre de manga qui m’attire en temps normal! Mais le titre m’a immédiatement intrigué, un manga avec des gobelins, il était temps!! 

goblin couleur

La fantasy est dans la place !

Cette saga relate les aventures d’une Prêtresse qui décide de rejoindre la Guilde des Aventuriers. Ce personnage un peu naïf, il faut le dire, s’engage auprès d’une compagnie qui part en chasse après des gobelins…La chasse tourne au massacre et la Prêtresse, seule survivante, est sauvée par un homme en armure qui s’auto-proclame comme étant le Crève-Gobelins. Lui étant redevable, la Prêtresse décide de le suivre et de lui prêter main forte lors de ses combats malgré ses faibles capacités. Au fil de la diégèse, on comprend que le Crève-Gobelins a un passif violent avec cette race maléfique et qu’il ne veut pas quitter cette terre avant de les avoir tous exterminé!

Je crois que je n’ai pas encore trouvé de points négatifs à cette saga. Alors oui, pour le moment il n’y a que deux tomes. Mais j’ai enchaîné ces deux tomes en une après-midi et je vais très rapidement me mettre à l’animé au risque de me spoiler la version papier!

Retrouver de la fantasy pure et dure dans un manga contemporain ça fait vraiment plaisir ! Tout y est ! La quête principale avec l’objectif du Crève-Gobelins, les quêtes secondaires qui permettent de développer les autres personnages. Parlons des personnages ! Un surhomme en armure au passé tragique, une jeune fille naïve qui sort des ordres et qui veut découvrir le monde, une elfe, un nain, un reptile humanoïde et bien sûr le fléau : les gobelins! Tout les éléments sont présents pour nous faire passer un bon moment!

L’intrigue qui débute avec la Prêtresse laisse rapidement place à une intrigue plus importante qui va inclure tout un groupe de personnages hétéroclites! Les actions sont rapides, les quêtes s’enchaînent! Bref! On n’a pas le temps de s’ennuyer! Les combats ne se ressemblent pas, et la violence des combats avec les gobelins est époustouflante ! Il va sans dire que ce n’est pas un manga à laisser entre toutes les mains! Viols, meurtres, membres arrachés, on ne nous épargne rien! Les illustrations sont probantes! Mais nous ne sommes pas dans un manga qui traite la violence pour la violence, c’est avant tout l’humain qui est au cœur de cette saga!

Je vous laisse juger par vous-même, mais je pense que vous allez être conquis!

Judith

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :