Mardi sur son 31 #3

On adhère carrément à ce rendez-vous fort sympathique proposé par Les Bavardages de Sophie! Le concept est simple, chaque semaine nous nous retrouvons pour vous faire partager une citation de la page 31 de notre lecture en cours. Cela vous permet de découvrir de nouveaux styles littéraires et au passage on peut également se faire une petite idée sur le livre proposé 🙂


shannara

Titre : Shannara (La trilogie originale)

Auteur : Terry Brooks

Edition : J’ai Lu

Date de parution : 1977

Genre : Fantasy

– Et les elfes? demanda-t-il.

Allanon le regarda, visiblement pensif.

– Je ne les avais pas oubliés. C’est une espèce remarquable. Peut-être la plus grande toutes, même si personne de l’a compris. Mais l’histoire des elfes attendra. Rappelons simplement qu’ils ont toujours été présents dans les grandes forêts de l’Ouest… Naturellement, les autres espèces les croisaient rarement.

« Voyons maintenant ce que vous savez de l’histoire des Terres du Nord, mon jeune ami. Aujourd’hui, elles sont habitées presque uniquement par les trolls. C’est une contrée aride où peu de gens voyagent. Moins encore s’y installent. Les trolls sont très bien adaptés à ce type d’environnement. De nos jours, l’homme vit sous le climat tempéré des Terres du Sud. Bénéficiant d’un grand confort – la chaleur, une végétation luxuriante-, il a oublié que les Terres du Nord étaient jadis le territoire d’une mosaïque d’espèces. Certes, les trolls infestaient les montagnes, mais les hommes, les nains et les gnomes vivaient aussi dans les terres basses et les forêts. A l’époque, une nouvelle civilisation s’ébauchait, avec des idées et des lois novatrices. L’avenir était alors très prometteur. Depuis, l’homme a perdu de vue qu’il était davantage qu’une espèce vaincue désireuse de fuir ceux qui l’avaient humiliée… A l’époque, les pays n’existaient pas. Le monde était une terre de renaissance où chaque espèce avait une chance de reconstruire la vie. Bien entendu, personne ne sut saisir l’occasion. Tous étaient trop occupés à préserver ce qu’ils considéraient comme leur patrimoine exclusif et à bâtir leur petit univers privé. Chaque espèce, convaincue d’être appelée à prendre le pouvoir dans les années à venir, était assurée par avance de son  hégémonie. Alors, telle une meute de rats hargneux acharnés à protéger un morceau de fromage rance, elles se replièrent farouchement sur elles-mêmes. « 

– Et l’homme, dans toute sa gloire, a réagi exactement comme les autres. Le saviez-vous, Shea?

Et oui encore de la fantasy! Genre reconnaissable entre tous et la page 31 de Shannara ne nous fait pas défaut: trolls, elfes et gnomes sont déjà bien présents !

Bonne semaine livresque à tous!

Judith

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :