Puzzle – Franck Thilliez

Après de longs mois d’absence dûs aux aléas de la vie, je reviens enfin faire une chronique. J’essaye petit à petit de reprendre un rythme d’écriture et de lecture, es espérant réussir à m’y tenir ! Merci d’ailleurs à ma chère Judith d’avoir tenu la barre toute seule pendant ce temps !

J’ai lu ce livre il y a déjà quelques temps (vers octobre/novembre), et depuis ma chronique restait à l’état de brouillon, alors je me suis dit qu’il était temps que je le finalise et partage enfin cet avis avec vous !


4e de couverture :

« Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom : Paranoïa. Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu.
Suivi, un peu plus tard, de la règle numéro 2 : L’un d’entre vous va mourir.
Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.
Paranoïa peut alors commencer…  »


Bilan mitigé pour ce livre, pourtant très acclamé sur les blogs, idem pour cet auteur. Je vais probablement me faire des ennemis XD Mais peut-être que mes attentes étaient trop élevées à cause de cela, d’où une déception plus grande.

J’ai globalement aimé l’histoire en tant que telle et le mystère central, même si dès le début on devine aisément une grande partie de ce qui se passe réellement (en gros on trouve l’idée générale même si on a pas tous les éléments, et que l’auteur cherche à brouiller les pistes par la suite.)

Ce n’est pas un livre qui fait pas peur et cela m’a aussi déçu car on pouvait s’y attendre vu le début du livre, avant que l’histoire ne débute réellement. C’est un thriller mais pas du tout horrifique ou angoissant. Toutefois le suspens est bien au RDV : on se plonge rapidement dans l’histoire et on a envie de lire le roman d’une seule traite pour comprendre exactement ce qui se passe.

L’univers du jeu de rôle et de la chasse aux trésors en grandeur nature est une bonne idée pour un roman thriller, j’ai trouvé cela original et attrayant ( même si dans l’univers des mangas par exemple c’est une idée qui a déjà été vue et revue). Après je ne suis pas experte en thriller donc je ne pourrais pas assurer à 100% que ce thème n’a pas déjà été utilisé pleins de fois, donc il n’est pas improbable que je me trompe sur ce point là !

—–

Donc là vous vous dites « elle abuse, elle a l’air de plutôt avoir bien apprécié la lecture ». Je vous arrête toute de suite, le négatif est à venir, et pour moi ce sont de gros soucis de fond, qui ne sont pas rattrapés par les points positifs que j’ai pu trouver à la lecture.

Le gros point négatif d’après moi dans ce roman n’est pas des moindres : l’écriture en elle-même ! J’ai trouvé un important manque de naturel dans les dialogues ou les articles de journaux qui étaient cités. Cela sonne faux, et nous sort du roman. J’ai eu la sensation d’un écrivain qui écrit trop vite, et de tenir entre les mains un roman à visée très commerciale (et quand on voit le rythme de publication de cet auteur ça semble appuyer dans ce sens). Alors vous allez me dire « oui mais en même temps quand on publie un livre c’est pour qu’il soit acheté donc il est nécessairement commercial par essence. Certes, mais je n’entend pas le qualificatif « commercial » dans ce sens là. Pour moi, c’est dans le sens où une personne cherche à publier un maximum de livres souvent très rapprochés, qui visent un très grand public pour se vendre un maximum. En général cette personne ne prend pas trop de risque, pour éviter de déplaire. Et dans cette course à la publication, la qualité et le réalisme prennent un coup. Forcément, si on veut sortir un ou deux romans par an, on n’a pas le temps de développer une histoire très longue ou complexe, et on a pas le temps de passer des mois et des années à reprendre certains passages pour les améliorer. Bref un type de livre digne de cette société de consommation. On est vraiment dans la facilité et la comparaison qui me vient à l’esprit c’est « le Marc Levy du thriller » (et dans ma bouche c’est clairement pas un compliment XD).

Bref ce n’est vraiment pas pour moi. Bien-sûr je lis pour me divertir, mais il n’y a pas que ça dans un livre. Et j’attends une certaine qualité d’écriture. L’histoire ne fait malheureusement pas tout. Je ne pense sincèrement pas relire de livres de cet auteur, ni même de ce genre, car s’il est certes très divertissant, ce n’est pas ce que je préfère niveau littérature.

Pour résumer mon impression, je comparerai ce roman à un blockbuster : c’est divertissant, on en prend plein les yeux, ça joue uniquement sur les émotions, use de mécanismes communs de suspens, mais dans le fond c’est creux, et niveau artistique ce n’est pas à la hauteur. Alors pour moi un roman, et la littérature en général c’est aussi de l’art, il ne faudrait pas qu’on l’oublie.

Un commentaire sur “Puzzle – Franck Thilliez

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :