Un manga pour les rats de bibliothèque?

Magus of the Library de Mitsu Izumi (aux éditions Kioon) fait grand bruit depuis sa sortie en mars 2019.

Coup de cœur des blogueurs, instagrammers et autres réseaux livresques. Et surtout, coup de cœur certifié (petit autocollant à l’appui) des libraires… Mais qu’en est-il vraiment?

coup de coeur

LE LIVRE.

Une source de savoir… Une accumulation des signes chargés de sens… Un précieux héritage qui relie passé et futur.

C’est un mage qui me l’a dit un jour… Protéger les livres c’est protéger le monde.

En voilà une première page prometteuse pour les amoureux du livre que nous sommes !

Les premières planches sont intéressantes, on retrouve une belle mise-en-abyme (ici, un livre d’aventure dans notre manga) et un jeune personnage plongé dans sa lecture. L’auteure nous révèle le nom de ce jeune garçon qu’à la fin du tome et j’ai trouvé ça assez gênant d’ailleurs !

Mais de quoi ça parle?

Un jeune garçon pauvre (Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Connaître-Le-Nom) est passionné de lecture et se voit interdire l’accès à la bibliothèque publique. S’ajoute à son malheur ses petites oreilles pointues qui l’excluent du groupe de garçons du village.

Son rêve? Partir sur la route, tel l’aventurier de son roman préféré, pour atteindre la Bibliothèque d’Afshak. L’arrivée des Kahunas, gardiennes de la Bibliothèque d’Afshak va chambouler la vie de Shio (Ok Ok… Je spoile le prénom du personnage principal… Oups).

L’image 

Il n’y a clairement rien à redire concernant les planches ! Les illustrations sont riches et détaillées. Malgré l’habituel noir et blanc, l’illustratrice arrive à nous faire imaginer les couleurs vives des vêtements des personnages et des paysages. C’est un excellent travail visuel !

Le texte

Comme vous l’aurez compris, je suis beaucoup plus mitigée en ce qui concerne la diégèse. Ce n’est pas un coup de cœur !

Plusieurs textes s’entrecroisent (jusque là, rien de bien dérangeant), on vagabonde entre le roman d’aventure que lit Shio, l’histoire de Shio et des Kahunas, et, quelques encadrés sur l’Histoire du livre.

Je trouve que pour un premier tome qui est assez épais, l’histoire met énormément de temps à démarrer. Tout est très long et on s’impatiente réellement… Au moment où l’aventure de Shio commence (le livre volé, un feu de bibliothèque, une vie sauvée), elle se termine bien trop rapidement. Toute cette attente pour si peu ! C’est vraiment dommage.

La fin du tome se termine sur un Shio plus âgé qui part enfin à l’aventure pour poursuivre ses rêves. Cependant, malgré la mise en place d’une certaine tension qui nous donnerait envie de lire le tome 2 illico presto, on reste sur cette sensation de longueur et c’est ce qui me fait douter quant à la qualité du tome suivant.

Histoire à suivre… Peut-être me lancerai-je dans le tome 2…

Qu’en avez- vous pensé?

Bonne lecture !

Judith

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :