Gunnm – Yukito Kishiro

Aujourd’hui je vous parle du manga Gunnm de Yukito Kishiro, publié aux éditions Glénat et qui a débuté dans le magazine Business Jump au Japon en 1990. Après avoir vu le film il y a un mois, j’ai appris que c’était l’adaptation d’un manga; c’était donc l’occasion pour moi de découvrir quelque chose de nouveau et surtout de commencer une nouvelle série.

De quoi ça parle? Ido est médecin, il répare les cyborgs et tout ce qui touche de près ou de loin à la mécanique. En cherchant de nouveaux composants dans la décharge de la ville flottante de Zalem, il tombe sur un androïde en bon état. Il décide de réparer cet androïde et lui donne le nom de Gally. Bien qu’elle ait perdu la mémoire, il semblerait que cette dernière possède des aptitudes exceptionnelles au combat… Dans un monde où la ville suspendue de Zalem toise le bas peuple, les dérives sont nombreuses. La population a besoin des Hunter-Warriors pour assurer leur sécurité. Gally est prête à endosser ce rôle, mais à quel prix?

Il s’agit d’une belle découverte autant sur le plan graphique que scénaristique. C’est la première fois que je m’attaque à une dystopie version manga et c’est plutôt plaisant ! L’intrigue est complexe mais c’est avec une certaine simplicité qu’elle est racontée et cela permet une fluidité au niveau de la lecture que je ne soupçonnais pas. On est directement immergé dans le monde d’Ido et de Gally, l’auteur ne se perd pas dans des explications interminables; les planches font le reste du travail brillamment.

Seul bémol en ce qui me concerne, les actions s’enchaînent un peu trop rapidement, on n’a pas le temps de souffler. Gally semble s’adapter à sa nouvelle vie un peu trop rapidement, ce qui enlève un peu de vraisemblable à l’ensemble. Cependant, les personnages sont bien travaillés et les décors très détaillés.

Les planches sont magnifiques, les traits de Gally sont d’une finesse ! Les autres cyborgs qui se mêlent à l’intrigue sont tous unique de par leur apparence et cela montre une réelle envie de donner vie à chaque personnage.

Pour les amoureux de dystopie, de scènes de combat et de robotique cela devrait vous intéresser !

Judith

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :