Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee

Un classique par mois c’est un peu l’objectif que me suis donnée cette année. Je vais donc vous parler d’un classique dont on entend parler constamment et que j’ai mis si longtemps à lire…

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee est un classique de la littérature américaine des années 1960, parfois qualifié de roman d’apprentissage, ou encore de thriller. Le genre de ce roman me parait assez nébuleux cela va sans dire !

Mais de quoi ça parle? Scout notre narratrice de huit ans vit dans le Sud des Etats-Unis dans les années 1930 avec son père Atticus Finch, avocat de profession, et son grand frère Jem. Sur un fond de Grande Dépression et d’Amérique ségrégationniste, Scout nous fait suivre son cheminement vers l’âge adulte.

La particularité de ce roman c’est cette jeune narratrice si mature pour son âge qui nous mène d’une main de maître au cœur de son quotidien. C’est un personnage haut en couleurs que l’on voit grandir et sortir peu à peu de l’enfance.

La description de cette ville typique du Sud, de ses coutumes, et des autres personnages est extrêmement riche et nous emporte sans mal dans les années 30.

Le roman est divisé en deux parties, la première a pour but de mettre en place le décor et la seconde traite de l’affaire qu’Atticus défend. C’est ce que certains qualifieraient de « thriller ». Atticus, un blanc issu d’une riche famille de sudistes, se voit confier la défense d’un homme noir qui est accusé d’avoir violé une femme blanche…

Cette seconde partie est beaucoup plus rapide en terme de rythme et l’auteure nous offre un procès plein de rebondissements !

Ce n’est pas un classique que j’ai particulièrement adoré. Néanmoins, je le recommande à ceux qui voudraient se plonger dans une époque assez sombre aux Etats-Unis. Harper Lee a le don de nous emporter dans cette époque et de nous faire vivre au rythme de Scout.

Sachez également qu’un film réalisé par Robert Mulligan en 1962 reprend le roman de Harper Lee sous le titre suivant : Du silence et des ombres.

 

 

Bonne lecture ! Judith

2 commentaires sur “Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee

Ajouter un commentaire

  1. Ohlala, depuis le temps que je me dis qu’il faut que je le lise ! Ton avis est l’un des premiers que je lise qui soit mitigé mais ce n’est pas plus mal : ça me permet de réajuster mes attentes et de ne pas être déçue si je ne suis pas happée dès le début du roman, tout en gardant une grosse envie de découvrir ce grand classique^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis un peu comme toi, j’en ai beaucoup entendu parler et je me suis dit qu’il était franchement temps ! ^^ Et justement mes attentes étaient plutôt élevées, surtout que sur le web on met beaucoup plus en avant l’intrigue avec le procès et la question de ségrégation raciale. Bien que cela soit présent, le procès n’est qu’un élément furtif du roman et la ségrégation raciale est exploitée mais de manière assez discrète. J’ai hâte de connaitre ton avis sur ce roman 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :