The Zombie Survival Guide – Max Brooks – *ils sont parmi nous*

Le meilleur choix reste le pied-de-biche en acier trempé. Son poids relativement mesuré et sa très grande résistance en font l’arme idéale du combat rapproché intensif. Ses bords recourbés à demi aiguisés vous permettront également de le planter dans l’œil et d’atteindre très facilement le cerveau. Bon nombre de réfugiés se sont débarrassés des zombies de cette façon.

The Zombie Survival Guide (ou Guide de survie en territoire zombie pour la version française) est un livre atypique. Ce n’est pas un roman mais plutôt un manuel, ou un guide comme son nom l’indique. Toutefois l’on reste bien dans le domaine de la fiction. J’ai effectué cette lecture en V.O. mais comme je suis sympa, je vous ai trouvé l’extrait que je voulais en Français ! J’ai acheté ce livre il y a déjà plusieurs années (6 ans ?), pendant ma période « Zombie », où j’étais à fond dans les comics et la série The Walking Dead entre autres. J’en avais commencé la lecture, mais je m’étais arrêtée au bout d’une cinquantaine de pages. Je n’avais pas trop de temps libre pour la lecture à cette époque, et ce n’était clairement pas un page-turner, il m’en fallait plus pour me motiver et ne pas gâcher ce temps précieux ! En reprenant ma lecture depuis le début, j’ai vite compris pourquoi finir ce livre n’avait pas été une priorité à l’époque. Mais avec l’automne et la période d’Halloween, je me suis dit que c’était une bonne occasion d’enfin le ressortir et de le terminer !


4e de couverture :

Top 10 Lessons for Surviving a Zombie Attack

1. Organize before they rise!
2. They feel no fear, why should you?
3. Use your head: cut off theirs.
4. Blades don’t need reloading.
5. Ideal protection = tight clothes, short hair.
6. Get up the staircase, then destroy it.
7. Get out of the car, get onto the bike.
8. Keep moving, keep low, keep quiet, keep alert!
9. No place is safe, only safer.
10. The zombie may be gone, but the threat lives on.

Don’t be carefree and foolish with your most precious asset—life. This book is your key to survival against the hordes of undead who may be stalking you right now without your even knowing it. The Zombie Survival Guide offers complete protection through trusted, proven tips for safeguarding yourself and your loved ones against the living dead. It is a book that can save your life.


 

Mon avis :

Ce livre se décompose en deux parties distincte : la première est constituée du guide à proprement parler ; la seconde est un historique des attaques zombies qui se seraient déjà produites. Toutefois il y a des ponts entre les deux parties : le guide fait parfois référence à certaines attaques en particulier pour prouver l’efficacité ou l’inefficacité d’une arme et d’une stratégie du guide.

Dès le départ, l’auteur part de postulat que le lecteur est convaincu par l’existence des zombies. Ce n’est pas matière à discussion : ils sont déjà parmi nous – il s’adresse donc à un lectorat qui chercherait supposément à se préparer aux attaques à venir.

 

Partie I : le guide à proprement parler.

On commence par un petit point historique du zombie à travers les âges, avec une description pour le reconnaître et les différentes catégories existantes de zombies (le vrai mort-vivant et le zombie Voodoo par exemple). L’auteur nous apprend aussi à reconnaître les signes avant-coureur et les indices d’une épidémie en cours.

Puis le guide s’attache à décortiquer toutes les situations possibles d’une attaque, et nous apprend à réagir en toute situation. On a donc une explication des terrains favorables ou défavorables, des endroits où s’abriter, quelles armes utiliser, quels moyens de transport adopter, des stratégies d’attaques et de défense. On trouve même une liste très exhaustive du matériel a toujours avoir chez soi « au cas où », ou ce qu’il faudrait trouver rapidement en cas d’attaque.

L’auteur a bien étudié les différents cas, et le guide est plutôt complet dans ce qu’il couvre. On a vraiment l’impression qu’il a pensé à toutes les situations possibles. En partant du postulat que les zombies sont une réalité, on est plongé dans un univers où les zombies existent vraiment sans que ce ne soit jamais remis en question (même si les gouvernements essayent de cacher ça à la population d’après le narrateur).

Pourtant certains points sont mal exploités. L’auteur nous donne beaucoup de statistiques tout le long du guide, des livres sont aussi cités vaguement, mais on n’a jamais de « vraies » sources. Le narrateur devrait dire d’où sortent les statistiques, il devrait citer les noms exacts des livres, et surtout nous mettre une bibliographie fictive à la fin ! Cela renforcerait la vraisemblance, on aurait vraiment l’impression de lire un guide. Ce n’était pourtant un aspect pas dur à mettre en place, et c’est incompréhensible que l’auteur n’y ait pas pensé puisqu’il essaye vraiment de nous faire croire que nous vivons dans un monde avec des attaques fréquentes de zombie, et qu’une attaque/invasion à grande échelle va probablement arriver.

Partie II : les attaques enregistrées

Cette partie était une bonne idée de départ, mais elle est très mal exploitée et on s’ennuie très vite !

Le plus gros problème réside dans le fait qu’on a du mal à croire à ces attaques, car elles sont mal amenées, et mal documentées. Il y a presque uniquement des récits de la bouche de l’auteur. Il y a bien quelques tentatives de sortir du lot avec un extrait de rapport de police, un extrait d’article de journal, et la description d’une poterie. Mais ce n’est pas suffisant pour être crédible.

Souvent, l’auteur simplifie l’absence de preuves en expliquant que les gouvernements tentent de faire disparaître les preuves, étouffent les affaires, liquident souvent les personnes impliquées.

Or pour certaines attaques récentes dans la chronologie, des vrais « faux » dossiers auraient pu être montés, pour justement montrer plus précisément au lecteur comment une telle attaque serait relayée dans la presse par exemple. On aurait pu avoir des récits de survivants, de témoins, pour décrire avec précision comment cela s’est passé, quelles techniques ont été employées pour s’en sortir, etc… Le livre et cette partie auraient vraiment gagnés en cachet avec de tels ajouts.

Sur la fin, il y a beaucoup de mentions de récits, de personnes toujours en vie, de vidéos, de photos. Mais aucune interview, aucun « faux lien » internet pour ces vidéos, aucune « fausse » photo. Or si le narrateur avait vraiment fait un travail aussi poussé qu’il le prétend, il ferait une plateforme internet pour rassembler ces preuves, il contacterait les survivants et ferait des interviews, etc… Là on a principalement des récits grossiers et rapides. C’est donc dommageable que l’auteur n’est pas pris la peine de créer des fausses preuves.

On se rend compte que cette seconde partie ne sert qu’à faire une accumulation d’attaques, de plus en plus rapprochées et liés entre elles, pour faire monter l’angoisse et la peur chez le lecteur, en insinuant que ce n’est qu’une question de temps avant une épidémie mondiale. On a donc une mauvaise exploitation de ces récits d’attaques « réelles », qui au final ne semblent pas si réelles que ça car non documentées fictivement. C’est vraiment dommage car ça aurait été génial pour la construction d’un univers encore plus crédible.

 

Plus généralement sur ce livre, on pourra dire que l’idée de départ était bonne, qu’il y a pleins de bonnes directions, mais que tout ça a été mal exploité.

Je n’ai pas non plus particulièrement accroché au style de l’auteur. Je ne le trouve pas très bien écrit : le vocabulaire est assez simple et pauvre. Voyons le côté positif, c’est qu’il n’est vraiment pas dur à lire en Anglais ! Le sujet est traité tout de même avec un certain sérieux, mais justement on aurait pu attendre un peu plus d’humour dans ce style d’ouvrage, pour que la lecture soit un minimum divertissante.

 

Un livre difficile à finir, surtout la seconde partie. Je me suis clairement ennuyée. Je ne vous en conseillerais donc pas la lecture. Dommage, on aurait pu faire quelque chose de mieux avec ces mêmes éléments de départ.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :