Le restaurant de l’amour retrouvé – Ito Ogawa

Encore une belle découverte aux éditions Picquier. Le restaurant de l’amour retrouvé est le second roman d’Ito Ogawa que je termine et je commence vraiment à apprécier son style si particulier.

De quoi ça parle? Rinco découvre un beau jour que son petit-ami est parti en emportant absolument tout, les meubles et les économies du couple. Dévastée, elle en perd la capacité de parler et se retrouve contrainte de retourner chez sa mère à la campagne…

Comme très souvent, Ito Ogawa focalise son intrigue sur l’art. Dans La papeterie Tsubaki, l’histoire se construit autour de la calligraphie. Ici, l’auteure s’attache à un tout autre savoir ancestral : la cuisine. Rinco, dont la mère possède un petit cabanon au fond du jardin, va s’en servir afin d’ouvrir un restaurant assez particulier et elle va surtout nous régaler page après page.

Mon restaurant, je voulais en faire un endroit à part, comme un lieu déjà croisé mais jamais exploré. Comme une grotte secrète où les gens, rassérénés, renoueraient avec leur vrai moi.

Chaque plat est différent, tout est fait maison et une grosse partie des produits ont une provenance locale voire sauvage. Une chroniqueuse m’a même déconseillé d’entamer ma lecture le ventre vide ! Et bien maintenant je comprends pourquoi… L’auteure nous décrit chaque geste, le temps de cuisson, les couleurs et les saveurs. Elle arrive aisément à nous transporter dans la cuisine de Rinco. Bien que la plupart des recettes soient d’origine japonaise et que certains ingrédients ne nous parlent pas beaucoup, l’auteure nous fait saliver toujours un peu plus à chaque chapitre.

Dans la vie, nous sommes impuissants face à certaines réalités, je le sais bien. Très peu de choses dépendent de notre volonté, dans la plupart des cas, les événements nous entraînent sans rapport avec notre volonté sur l’immense paume de la main d’une instance supérieure. La vie, c’est beaucoup plus de chagrins que de joies, et c’était particulièrement vrai dans mon cas, mais j’avais quand même vécu en m’appliquant à saisir au vol de petits bonheurs.

On retrouve bien là le style de l’auteure. Une plume très douce voire poétique qui nous emporte dans un univers qui paraît si proche et si éloigné à la fois. La force de Ito Ogawa c’est avant tout sa facilité à nous faire oublier l’époque où l’on se trouve lors de notre lecture.

Aux prémices de l’histoire on sait que nous sommes au 21ème siècle dans une ville où la technologie s’épanouie, mais une fois que Rinco quitte sa vie de citadine, le temps s’arrête. On se perd entre les chemins forestiers et les paysages montagneux, le temps s’écoule lentement, paisiblement.

Entre les fumets des différents plats que confectionne Rinco et les odeurs forestières, ce sont également des petites tranches de vie que nous dispense l’auteure. A chaque réservation, les clients ressortent satisfaits autant sur le plan culinaire que sur le plan émotionnel.

L’auteure traite également du lien mère/fille et c’est un thème que l’on retrouve très souvent dans la littérature asiatique contemporaine. Ici, il est traité d’une manière assez « muette ». Du fait du mutisme de Rinco, il y a beaucoup de « non-dit » qui vont d’ailleurs déboucher sur une situation des plus dramatiques.

Vous l’aurez compris, c’est un beau roman que je recommande sans hésiter !

Judith


restoTitre : Le restaurant de l’amour retrouvé

Auteur : Ito Ogawa

Éditeur : Picquier

Nombre de pages : 254 pages

Prix : 8€

ISBN : 9-782809-710724

 

2 commentaires sur “Le restaurant de l’amour retrouvé – Ito Ogawa

Ajouter un commentaire

  1. J’ai également découverte cette autrice avec La papeterie Tsubaki que j’ai beaucoup aimé. J’ai l’intention de lire, un de ces jours, Le jardin arc-en-ciel et Le restaurant de l’amour retrouvé 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :