L’île de la mangrove rouge – Sarah Lark

Je ne pensais pas qu’il y aurait une suite à L’île aux mille sources, l’auteure avait brillamment mis un point final à cette superbe aventure en Jamaïque. Mais lorsque j’ai appris par Mylène des éditions l’Archipel que L’île de la mangrove rouge de Sarah Lark était tout simplement la suite, je me suis réjoui d’avance.


Résumé de l’éditeur

Jamaïque, 1753. Deirdre, la fille de Nora et de l’ancien esclave Akwasi, vit dans la plantation de sa mère et de son beau-père. Les garçons de l’île, fascinés par la jeune métisse, ne cessent de lui tourner autour. Mais Deirdre n’a d’yeux que pour un seul homme : le Dr Vincent Dufresne…

Après L’île aux mille sources, Sarah Lark entraîne de nouveau ses héroïnes dans les décors enchanteurs des îles caribéennes. Mais, sous les tropiques, le temps comme le destin se montrent parfois capricieux…


Ce roman laisse place à la nouvelle génération, qui elle non plus n’est pas dénuée de charme. Deirdre prend la place de l’héroïne et laisse sa mère, Nora, au second plan de l’intrigue. Il est temps pour ce jeune personnage de tout juste dix-huit ans de faire son entrée dans le monde. Jeune et belle, Deirdre a tout pour plaire mais son statut de métisse risque de compliquer les choses. Ce personnage diffère assez de Nora dans sa jeunesse, insouciante, elle ne se méfie pas assez des lois qui régissent le métissage et l’esclavage d’une manière plus générale. Elle se lance à corps perdu dans son histoire d’amour avec son jeune français qui la conduire à Cap Français. Grâce à cette rencontre, le lecteur découvre un nouvel aspect de la vie des planteurs dans les Caraïbes, c’est le point de vue français que l’on aperçoit, on en apprend plus sur leur vision de l’esclavage  et sur les différents types de plantations. On apprend à apprécier ce personnage singulier, mais au fil des pages on commence à regretter Nora, son sens de la retenue, sa fougue et son intelligence.

Le personnage qui sort vraiment du lot dans ce roman c’est Bonnie. Une jeune esclave qui vit à Grand Cayman et qui se fait maltraiter par son maître. On se plonge volontiers dans ses aventures à travers les mers des Caraïbes. Piraterie et rébellion, le lecteur est servi ! C’est un personnage féminin fort, combatif, qui, malgré un début dans la vie chaotique fait ce qu’elle peut pour s’éloigner de sa condition. Il n’y a pas de doute, lorsqu’il s’agit de Bonnie, on termine sur une note agréable et pleine d’espoir.

Vu que l’on parle des personnages féminins (ce sont elles qui mènent la danse dans ce roman après tout), il y a tout de même quelque chose qui me dérange chez Sarah Lark. Dans le premier tome de cette série, Nora qui se retrouve esclave et qui se fait violenter pendant des années devient presque transparente. Elle baisse les bras bien rapidement et cela ne colle pas avec la construction du personnage. Il en va de même pour Deirdre, qui, une fois confrontée à divers conflits, se laisse aller et oublie son caractère fougueux et vindicatif.

On se laisse rapidement voguer au fil des pages, l’alternance des personnages facilite notre lecture et nous permet une fois encore d’avoir différents points de vues sur l’histoire des colonies dans les Caraïbes. On ne se lasse pas du style de Sarah Lark, un mélange de roman d’aventures, d’Histoire et de passion ! Ce roman est bourré de rebondissements et de cliffhangers, on ne s’ennuie pas.

C’est encore une belle réussite !

Bonne lecture à tous,

Judith


mgTitre : L’île de la mangrove rouge

Auteur : Sarah Lark

Maison d’édition : éditions l’Archipel

Nombre de pages : 463 pages

Prix : 23 €

ISBN : 9-7828-09-82854-2

 

Un commentaire sur “L’île de la mangrove rouge – Sarah Lark

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :