Gasps – Maïlis

Toujours en quête de nouveautés livresques je me suis plongée cette semaine dans un roman post-apocalyptique : Gasps de Maïlis. Ce n’est pas le genre vers lequel je me tourne habituellement, cela dit les éditions Alsacienne Indépendante m’ont permis de découvrir une nouvelle auteure et je me suis rendue compte à la fin de cette lecture que finalement c’est un genre littéraire qui mérite d’être connu. Je vais donc explorer cette piste un peu plus sérieusement dorénavant !

________________________________________________________________________

Résumé de l’éditeur

Et une remorque pleine de squelettes supplémentaires, une ! Sans eux, le marché de Noël de Colmar retrouvera bientôt son allure d’antan. Plus vide certes, mais moins morbide.

Je les plains. Pas les squelettes, mais ce qu’ils étaient avant de devenir des ossements démantibulés, dépourvus de chair. Quand des rêves les animaient encore… Et je les envie aussi. Eux, ils ne perçoivent pas les spasmes bruyants et inutiles de ce monde à l’agonie. Je suis mal placée pour me lamenter. Au sommet de la chaîne alimentaire, je ne crains rien. Si ce n’est moi-même…

Qui a dit que c’était facile de rester humain quand l’humanité elle-même part à la dérive ?

________________________________________________________________________

Gasps est un roman étonnant, dès les premières pages nous sommes emportés dans notre lecture. Le style brut de décoffrage de l’auteure est plus que plaisant à suivre, Maïlis ne mâche pas ses mots et son héroïne non plus. C’est un récit à la première personne dans lequel on suit la vie plutôt morose d’Ambre, une Eveillée aux multiples dons qui a survécu à l’événement qui a changé l’humanité il y a dix ans. Ambre est exceptionnelle, contrairement aux autres membres de son espèce elle maîtrise une bonne partie des dons des Eveillés, ce qui fait d’elle une proie autant pour les autres Eveillés que pour les colonies d’humains qui n’hésiteraient pas à exploiter ses dons.

Cette jeune femme mystérieuse et solitaire nous invite dans sa routine : faire le tour de son territoire, déblayer les véhicules abandonnés sur les routes alsaciennes, protéger sa ville à l’aide d’animaux sentinelles en tout genre, regarder des DVD et jouer du piano. C’est un comportement assez étrange pour cette espèce qui n’a de cesse de tuer, conquérir et violer les humains ou ses congénères. Au fil des pages on découvre un personnage complexe, tiraillé entre les actions de son espèce et son passé d’humaine au sein d’une famille aimante. Contrairement aux autres Eveillés et malgré l’opinion qu’elle a d’elle-même, son âme humaine n’a pas totalement disparue et peu à peu elle s’ouvre aux autres et à nous lecteur qui avons hâte d’en savoir plus sur ce personnage cynique qui se demande parfois si elle ne ferait pas mieux de mourir.

La question ne se pose plus lorsqu’elle devient responsable de deux enfants anciennement esclaves et les prend sous son aile. Bizarre pour un monstre dont le seul but est de détruire tout ce qu’elle voit par pur plaisir… Entre son nouveau rôle de mère improvisé et son accord avec une colonie d’humains de Fessenheim, Ambre voit son quotidien bouleversé. Sa vie tranquille et monotone s’arrête ici, et ce personnage au caractère bien trempé va se retrouver mêlé à des guerres de clans, à des batailles qui ne sont pas les siennes et surtout face à un passé douloureux qui va ressurgir.

Gasps est un roman complet, un vrai page-turner qui nous tient en haleine du début à la fin. Il n’y aucun passage de relâchement, l’auteure nous mène d’une main de maître tout le long de notre lecture. Il faut ajouter à cela que Maïlis nous a donné une playlist à écouter de chapitre en chapitre, c’est plutôt original comme idée! J’ai adoré suivre l’évolution d’Ambre et des personnages qui l’entourent, on angoisse à l’idée qu’Ambre faille à sa parole et échoue dans ses projets. On passe par tout un tas de sentiments différents au fil de notre lecture – peur, tristesse, joie – tout y est pour nous faire passer un très bon moment. Il faut dire que ce paysage post-apocalyptique situé en Alsace me plaît d’autant plus que c’est la région dans laquelle je suis née. On voyage à travers les yeux d’Ambre dans des villes, des forêts et des lacs que nous connaissons ce qui nous donne l’impression d’être à la maison en présence de ce personnage.

Je recommande chaudement cette lecture pour les amoureux du post-apocalyptique, du fantastique et aussi de l’Alsace ! Un grand merci à Elodie pour cette superbe découverte, j’ai vraiment hâte de lire la suite de ce roman palpitant.

Bonne lecture,

Judith

________________________________________________________________________

Titre : Gasps (saison 1)

Auteure : Maïlis

Maison d’édition : l’Alsacienne Indépendante

Nombre de pages : 616 pages

Prix : 20 €

ISBN : 978-2957-0-8444-9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :