Tragédie à l’Everest – Jon Krakauer

Intéressée depuis quelque temps par les sports extrêmes et surtout par ce qui motive ces personnes à dépasser leurs limites, j’ai commencé à me renseigner sur l’alpinisme. Tragédie à l’Everest de Jon Krakauer (l’auteur du très connu Into the Wild) est le premier livre que j’ai lu sur le sujet.

_________________________________________________________________________________________________________

Résumé de l’éditeur

« Je t’aime. Dors bien ma chérie. Je t’en prie, ne te fais pas trop de souci. » Telles furent les dernières paroles, adressées à sa femme, de Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, depuis le sommet de l’Everest. Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai 1996, le Toit du monde fut le théâtre d’une véritable hécatombe. Tragédie à l’Everest est le récit de ce drame.

_________________________________________________________________________________________________________

Jon Krakauer alors journaliste pour le magazine Outside en 1996, se voit offrir l’opportunité de tenter l’ascension de l’Everest pour un reportage. La rédaction lui réserve une place dans l’équipe du célèbre guide de haute montagne, Rob Hall. Les risques sont élevés mais le 10 mai 1996, les différentes équipes en route vers le sommet se retrouvent bloquées par une tempête.

L’auteur, témoin et rescapé de cette ascension cauchemardesque relate en détail les semaines qui ont précédé cette tragédie ainsi que les heures passées sur le Toit du monde.

Tragédie à l’Everest est un roman extrêmement bien écrit. Je n’ai pas abandonné ma lecture une seule fois malgré la dureté des propos exposés. Jon Krakauer sait captiver ses lecteurs. Son roman, un témoignage à la première personne, ne relate pas uniquement son aventure sur l’Everest. Il nous transmet également sa passion pour l’escalade, nous gratifie de faits historiques concernant les alpinistes célèbres et les plus hauts sommets du monde. Il nous met en condition afin que l’on puisse appréhender ses écrits dans leur intégralité.

On sent bien là le journaliste qui essaie tout de même de nuancer ses propos et d’exposer le plus clairement possible (au-delà de la zone de la mort la clarté est bien vite mise en doute) les événements qu’il a vécu.

C’est un roman qui m’a donné envie d’en savoir plus, je compte me plonger dans The Climb : Tragic Ambitions on Everest de Anatoli Boukreev (alpiniste survivant de la tragédie de 1996) et Left for Dead : My journey Home from Everest de Beck Weathers.

Bonne lecture,

Judith

_________________________________________________________________________________________________________

Titre : Tragédie à l’Everest

Auteur : Jon Krakauer

Maison d’édition : 10/18

Nombre de pages : 311 pages

Prix : 8,10 €

ISBN : 978-2264-0-5115-8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :