Délivre-nous du mal – Chrystel Duchamp

Début d’année rime avec un nouveau Chrystel Duchamp pour notre plus grand plaisir. Depuis que j’ai pu la découvrir à la sortie de son premier roman il y a 2 ans, c’est toujours avec joie que j’apprends la parution d’un nouveau roman. Je vous parle donc aujourd’hui de son troisième roman, Délivre-nous du mal, paru aux éditions L’Archipel (que je remercie comme toujours pour l’envoi). Après le huis clos familial de l’an dernier, on retrouve un format plus classique du roman de suspens, avec une enquête policière bien mystérieuse. Mais ne vous y trompez pas, l’autrice saura vous surprendre et ne pas faire dans le déjà-lu 😉

Résumé de l’éditeur :

Février 2018. Anaïs sollicite l’aide de son ami Thomas Missot, commandant à la PJ de Lyon. Pour elle, pas de doute, sa sœur Esther a été enlevée. Pourquoi aurait-elle, sinon, laissé derrière elle ses clés de voiture, ses papiers et son téléphone portable ? Les mois passent et, tandis que l’enquête s’enlise, d’autres jeunes femmes se volatilisent. Jusqu’à ce qu’un corps soit retrouvé pendu dans une usine désaffectée, le crâne rasé, la langue sectionnée. Puis un deuxième… Thomas sait désormais qu’un tueur en série sévit dans la région. Mais il ignore encore que ces cadavres ne sont que la partie immergée du plan machiavélique d’un individu avide de vengeance…

Mon avis :

Plusieurs femmes disparaissent dans des circonstances étranges, à un an d’intervalle, sans qu’on entende plus parler d’elles, présumées mortes. Puis soudain le cadavre pendu de l’une d’elle ressurgie dans une usine désaffectée, la langue coupée et étrangement vêtue tout de violet. Tout semble indiquer que ce n’est donc pas un suicide. Puis un deuxième cadavre apparaît dans des circonstances similaires. Un meurtrier bien sadique semble sevir dans la région Lyonnaise. Puis soudain une crise d’hystérie collective dans le petit village de Oignt. Les deux événements semble n’avoir rien en commun, mais pourtant on se doute que tout est lié. Qui est donc à l’origine de tout cela ? Quelles peuvent bien être ses motivations ? Un roman sur fond de problèmes de société très actuels.

Pour enquêter, nous suivons le commandant Thomas Missot, personnage attachant à la vie personnelle compliquée, investi bien trop dans son travail (ce qui lui a couté son couple), et sa collègue et amie Louise Arsac qui l’aide à enquêter. On se laisse mener dans les méandres de cette intrigue qui piétine malgré les mois et les années qui passent. On essaye de deviner, comprendre avec le commandant ce qui s’est passé, mais l’autrice s’y connait en montée de suspens et nous réserve de belles surprises, difficiles à deviner pour notre plus grand plaisir. Cependant on ne tombe jamais dans la facilité du rebondissement pour le rebondissement : l’intrigue est totalement cohérente, jamais tirée par les cheveux. Et je salue aussi la construction du début qui m’a marquée avec son triple prologue des plus intriguant. On saute à pied joint dans le roman, qu’on ne veut plus lâcher avant le dénouement final !

Bref vous l’aurez compris, Chrystel Duchamp m’aura une nouvelle fois conquise avec son roman, que je vous recommande vraiment ! Et bien évidemment j’attendrais avec impatience son prochain roman 😊

À très vite pour une nouvelle critique,

Mélissa

2 commentaires sur “Délivre-nous du mal – Chrystel Duchamp

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :