Oona et le sens de la vie – Margarita Montimore

Hello, je vous présente à nouveau une lecture issue de la collection Instants suspendus des éditions de l’Archipel (et oui, j’en ai un peu marre des polars ces derniers temps, j’ai plutôt besoin de lumière que de noirceur dans ma vie 😉 ), Oona et le Sens de la vie de Margarita Montimore. J’étais intriguée par la 4ème de couverture, et je n’ai pas été déçue par ce roman !

Résumé de l’éditeur :

QUE FERIEZ-VOUS SI VOUS DEVIEZ VIVRE VOTRE VIE DANS LE DÉSORDRE ?

31 décembre 1982. À la veille de ses dix-neuf ans, Oona Lockhart s’évanouit et se réveille dans le corps d’une femme de 51 ans : elle-même !

Elle découvre que, désormais, elle ne vivra pas en traversant le temps de façon linéaire. À chaque anniversaire, elle sera transportée à un moment différent de sa vie. Une affection atypique qui lui fait sauter des années et parfois des décennies entières.

Traversant les âges et les modes, Oona a l’impression d’être restée une jeune femme alors que son apparence physique se transforme. Qui sera-t-elle l’an prochain : philanthrope ? Globe-trotteuse ? La femme d’un homme qu’elle n’a jamais rencontré ? Surprenante, magique et déchirante, Margarita Montimore signe un roman sur le poids du temps, l’endurance de l’amour et le pouvoir de la famille.

Mon avis :

Le scénario de ce roman est plutôt original : une jeune fille, sur le point de fêter ses 19 ans, se réveille dans son propre corps, mais âgé de 51 ans. Une surprise difficile à encaisser, quand on est dans la fleur de l’âge et qu’on se retrouve subitement dans le corps d’une senior. Une lettre de son mois futur l’attend pour lui expliquer que cet événement n’est pas isolé : désormais chaque anniversaire elle se retrouvera propulsé à un autre âge de sa vie, plus vieille ou plus jeune en fonction des années.

Difficile dans ces conditions de maintenir des relations amicales ou amoureuse, quand on est propulsé auprès d’inconnus qu’on est censé connaitre.

La Oona du futur lui a seulement fait promettre une chose : ne pas s’auto-spoiler sur les événements passés ou à venir, et dans la lettre de début d’année, seulement indiquer les événements les plus marquants et nécessaire pour aborder sereinement l’année à venir – mais même de cette manière il est toujours difficile à prévoir que les informations voulues arriveront vraiment à destination.

Un roman très divertissant, que j’ai adoré lire dans le train et le soir avant de m’endormir. On se prend très vite d’empathie pour le personnage d’Oona, mais aussi de ses proches qui subissent à leur manière ses bonds dans le temps. L’intrigue est bien ficelée pour nous allécher et nous donner envie de deviner et découvrir avec Oona les éléments manquants entre les différents bonds, pour résoudre certaines équations de cette vie hors-norme.

À très vite pour une nouvelle chronique,

Mélissa

Un commentaire sur “Oona et le sens de la vie – Margarita Montimore

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :