Qaanaaq – Mo Malo

L’hiver commence et les lectures de polars aussi ! Je me suis perdue dans les rayonnages de la librairie L’Astragale à Lyon et je suis tombée sur Qaanaaq de Mo Malo publié aux éditions Points.

❆❆❆

Résumé de l’éditeur

Dans le vaste pays blanc, l’esprit de Nanook se réveille. Le grand ours polaire, seigneur des lieux, protégera les siens. Jusqu’au bout. Adopté à l’âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n’a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C’est à contrecœur que ce redoutable enquêteur de Copenhague accepte d’aller aider la police locale, démunie devant ce qui s’annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateforme pétrolière ont été retrouvés, le corps déchiqueté.

Les blessures semblent caractéristiques d’une attaque d’ours polaire. Mais depuis quand les ours crochètent-ils les portes ? Flanqué de l’inspecteur inuit Apputiku, grand sourire édenté et chemise ouverte par tous les temps, Qaanaaq va mener l’enquête au pays des chamanes, des chasseurs de phoques et du froid assassin.

❆❆❆

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre concernant le premier tome des enquêtes de Qaanaaq et pour une fois je ne me suis pas trompée à la librairie. Habituellement, j’ai toujours la bonne idée de commencer par le milieu des séries policières…

On rentre assez rapidement dans le vif du sujet dès les premières pages. On se doute que le passé de Qaanaaq va peser dans son enquête, on ne sait juste pas encore de quelle manière. Les présentations avec le personnage de Qaanaaq ne m’ont pas fait vibrer immédiatement, on comprend qu’il n’est absolument pas ravi d’être expédié au Groenland et cela nous plonge dans une ambiance plutôt morose. La vision qu’a le capitaine de police de ses collègues inuits et du Groenland de manière générale ne nous permet pas de l’apprécier suffisamment pour nous y attacher. Heureusement, son acolyte Apputiku le rend plus sympathique au fil des pages et bien sûr il ne faut tout de même pas dénigrer son talent d’enquêteur.

L’intrigue peut paraitre assez simple au départ, puisque l’on soupçonne rapidement certains protagonistes du roman sans se douter que ces crimes vont bien au-delà du mobile habituel. Politiques intérieures et étrangères se mêlent à notre intrigue, le passé du capitaine refait surface. L’auteur nous mène au-delà du simple crime de convenance et on ne se lasse donc pas de notre lecture.

Cette série est une belle découverte et je vais bien évidemment continuer l’aventure auprès de Qaanaaq et avec un peu de chance en bonne compagnie avec Apputiku.

Bonne lecture à tous,

Judith

Un commentaire sur “Qaanaaq – Mo Malo

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :