Motus et cœur cousus – Léa Volène

Hello ! Comment ça va ? ici il fait froid et moche, on a bien besoin de se remonter le moral avec un bon livre doudou ! Quoi de mieux pour ce faire que de se plonger dans la dernière parution en date de la collection Instant Suspendus ? Et oui, aujourd’hui on va parler de Motus et Cœur cousus de Léa Volène, parut le 19/01 aux éditions l’Archipel, qui a d’ailleurs été un vrai coup de cœur ! Je vous en dis plus tout de suite 😊

Résumé de l’éditeur

Les liens qui nous unissent sont aussi forts qu’un fil de soie

Après le décès de ses parents, Marjorie, unique héritière, pose ses valises dans la maison familiale. Dans la rue du cimetière, l’emménagement de cette jeune mère de famille et de sa fille adolescente ne passe pas inaperçu.

D’autant que, dix-sept ans plus tôt, son départ précipité du village suivi de la disparition de sa sœur avaient fait grand bruit. Puis plus rien, le silence absolu. Difficile alors de revenir sans attirer les regards curieux notamment celui de Marcel, leur voisin acariâtre.

Alors que Marjorie imagine une vie paisible, un mystérieux arrangement du passé refait surface. Mais est-il vraiment possible de cacher un trop lourd secret ?

Mon avis :

On ne va pas se mentir, même si la quatrième de couverture me donnait envie de découvrir ce roman, le titre me faisait un peu peur, un peu trop niais à mon goût, j’espérais donc fortement que ce ne soit pas le cas de l’histoire !

Fort heureusement, comme vous l’aurez deviné avec mon introduction, cela n’a pas été le cas, et j’ai été happée dans l’histoire de Marjorie, Anouck, Marcel et Ruben dès les premières pages.

C’est un roman sur les secrets familiaux, qu’ils existent aux yeux de tous ou juste à l’intérieur de la famille. Un roman sur les apparences trompeuses, sur les cœurs tendres cachés derrière des façades austères, distantes ou acariâtres. Des récits de vie qui expliquent aussi les personnalités complexes des gens.

L’histoire de Marjorie est clairement au centre du roman, même si celle de ses voisins n’est pas en reste. Plus on avance dans le récit, plus on découvre d’éléments cachés sur l’histoire de Marjorie, morceaux amenés petit à petit au fils des événements du récit, jalonné par un correspondant épistolaire mystérieux. Et il faut dire que je me suis fait bernée, je n’avais pas vu venir les révélations finales.

C’est une lecture douce, qui change les idées, vraiment feel-good. Les personnages sont très attachants : on a envie de mieux les connaitre, de découvrir leurs blessures passées, mais aussi qu’ils arrivent à les surmonter et trouver enfin le bonheur.

Je vous recommande donc pleinement ce roman de Léa Volène, qui a été un véritable coup de cœur inattendu. Une fois de plus, je ne suis pas déçue de la collection « instants suspendus », que j’apprécie un peu plus après chaque lecture. J’ai rarement été déçue par la sélection, et cette saison 3 commence très très bien 😊

A très vite pour une nouvelle chronique,

Mélissa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :