L’auberge rouge et autres récits criminels – Honoré de Balzac

Le mois d’octobre est propice aux récits sanglants alors quoi de mieux que L’auberge rouge de Honoré de Balzac publié aux éditions l’Archipel dans la collection « Archipoche ». Entre récits criminels et analyse du genre humain comme l’apprécie tant cet auteur que l’on ne présente plus, le lecteur découvre des récits balzaciens inédits. Un grand merci à Mylène pour cet envoi.

________________________________________________________________________

Résumé de l’éditeur

Balzac, auteur de romans policiers ? Surprenant. Et pourtant… Comment ne pas voir un récit noir dans L’auberge rouge, qui montre un chirurgien militaire, Proposer Magnan, échafaudant un meurtre en public… pour découvrir le lendemain même qua sa victime hypothétique a été assassinée ?

De même pour La Grande Bretèche, nouvelle qui met en scène une femme soupçonnée d’adultère par son mari, au point de lui faire commettre l’irréparable. Quant à la Vendetta, ce bref roman raconte le tragique destin de Ginevra, jeune fille corse qui brave l’interdit paternel pour épouser celui dont elle ignore… qu’il est un ennemi de la famille.

Enfin, Une ténébreuse affaire s’inspire d’un fait divers historique du Premier Empire, l’enlèvement mystérieux d’un sénateur averti d’un complot ourdi par Fouché contre Napoléon.

________________________________________________________________________

J’ai immédiatement été séduite par cette idée de découvrir un auteur classique sous un autre angle. C’est le genre littéraire dans lequel je ne m’attendais pas à lire du Balzac et pourtant ce fut une belle surprise. Il ne faut pas croire que ces récits nous éloignent du genre balzacien, bien au contraire, je trouve que c’est un bon complément à son œuvre La Comédie humaine. On peut proposer plusieurs lectures de ces récits criminels, une première en somme assez simple, on suit l’histoire de plusieurs personnes qui sont confrontées à la mort et au crime et la seconde comme une sorte d’essai philosophique sur la conscience et la morale humaine.

Un schéma se dessine rapidement lors de notre lecture, outre le ou les crimes commis, Balzac s’intéresse d’avantage à l’âme humaine qu’à l’acte commis. Un peu à la manière d’un criminologue moderne, c’est l’intention et le point de départ du crime qui est mis à l’honneur. C’est d’une manière brillante que l’auteur nous mène sur le cheminement de l’âme humaine. Les thèmes sont bien définis dès le début de notre lecture, entre roman philosophique, roman policier, politique et justice de l’homme et justice de l’âme, Balzac nous emporte vers une œuvre riche que l’on pourrait presque qualifier de roman d’anticipation.

D’un point de vue stylistique, nous sommes assez proches de ce que le lecteur connaît des œuvres de Balzac. On retrouve dans chaque texte ce que l’on apprécie chez cet auteur, de nombreuses descriptions riches en détails, les campagnes françaises mises à l’honneur et des personnages toujours friands de dîners mondains. On remarque que la majorité de ces récits proviennent de sources orales et cela ajoute de la vraisemblance à l’ensemble du recueil. De plus, le lecteur se sent d’autant plus investit dans sa lecture car il se retrouve autour de la table avec les autres protagonistes et il attend avec impatience que le récit débute.

Ce fut une étonnante découverte, on ne pense jamais assez aux autres récits que les grands auteurs classiques nous ont laissés. C’est un roman qui se lit aisément et qui nous emporte dans le monde Balzac avec ravissement.

Bonne lecture à tous,

Judith

________________________________________________________________________

Titre : L’auberge rouge et autres récits criminels

Auteur : Honoré de Balzac

Maison d’édition : L’Archipel

Nombre de pages : 449 pages

Prix : 8,95 €

ISBN : 978-2377-35827-4

Un commentaire sur “L’auberge rouge et autres récits criminels – Honoré de Balzac

Ajouter un commentaire

  1. Merci de me mettre ce livre sous les yeux, je ne connaissais pas du tout et j’aimerais bien découvrir Balzac (ou redécouvrir, en fait). C’est typiquement le genre de récit qui pourrait me plaire =)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :