Rien ne s’oppose à la nuit – Delphine de Vigan

Appartenir à un club de lecture est vivifiant, après chaque nouvelle rencontre on sort un peu plus de sa zone de confort littéraire. On en apprend beaucoup sur soi mais également sur les autres. Cette année grâce à notre premier Secret Santa, j’ai pu me lancer à l’assaut d’une nouvelle auteure qui ne figurait pas encore dans ma liste de lecture. Je vous parle aujourd’hui du roman Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan.

Résumé de l’éditeur

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle est illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

J’avais beaucoup entendu parler de cette auteure mais je ne m’étais jamais intéressée à ses romans. Les thèmes abordés ne me parlaient pas vraiment et je crois que toute l’agitation faite autour de ses écrits ne m’a pas aidée non plus.

Rien ne s’oppose à la nuit est un court roman qui m’a agréablement surprise. Delphine de Vigan a eu la force de parler de sa famille, plus particulièrement de sa mère, mais aussi de nous livrer une partie d’elle-même. C’est un roman, un document précieux qui a pu naître grâce aux différents témoignages des membres de sa famille toujours en vie.

La plume de Delphine de Vigan est loin d’être poétique, cependant elle a un talent certain qui amène le lecteur à vivre une véritable expérience sensorielle. Avec les thèmes abordés, on parcourt la ligne du temps. Du tragique à l’anecdote qui fait sourire, de la vie à la mort, le lecteur s’abandonne sans aucune contrainte dans les souvenirs de cette famille dont l’histoire n’est pas des plus simple.

L’auteure nous en apprend également beaucoup sur son travail d’écrivain. La manière dont elle a mené ses recherches, l’état d’esprit qui était le sien lors du processus d’écriture et ses impressions quant à la future réception de son roman.

C’est un texte riche et bien mené malgré la difficulté du sujet. Il est certain que je ne m’arrêterai pas en si bon chemin aux côtés de Delphine de Vigan.

Judith

Titre : Rien ne s’oppose à la nuit

Auteure : Delphine de Vigan

Maison d’édition : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 401 pages

Prix : 7,90 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :