L’Ombre de la Menace – Rachel Caine

A l’occasion de la parution du tome 2  L’Ombre de l’Assassin ce mois-ci aux éditions L’archipel, le tome 1 L’Ombre de la Menace de Rachel Caine sort dans la collection Archipoche. En lisant le résumé, je n’ai pas hésité longtemps à demander les deux en service presse, car ils me donnaient vraiment très envie ! On continue dans la lignée des thrillers avec des maris diaboliques, des lectures idéales pour frissonner à l’approche d’Halloween…

Résumé de l’éditeur :

La vie sans histoire de Gina vole en éclats lorsque la police découvre une femme pendue dans le garage familial.

Le mari de Gina est condamné à mort. Elle est acquittée. Mais l’opinion publique reste persuadée qu’elle était complice de son mari, du moins qu’elle couvrait sa folie meurtrière.

Victime de harcèlement, elle décide de fuir avec ses enfants. Mais, où qu’elle aille, quelqu’un dans l’ombre l’épie, l’obligeant sans cesse à changer d’identité́ et de vie.

Quatre ans ont passé́. Gina est devenue Gwen Proctor. Elle s’est installée à Stillhouse Lake, où elle commence enfin à baisser la garde. Jusqu’à ce qu’un cadavre de femme soit repêché́ du lac…

Le mur écroulé était celui sur lequel Mel accrochait ses outils et Gina avait vu une scie toute tordue gisant au milieu des restes de placo. Il sera furieux, avait-elle pensé l’espace d’un instant fugitif. Je ne sais pas comment il va prendre ça. Mel adorait cet atelier dont il avait fait son sanctuaire.

– J’aimerais que vous m’expliquiez ce qu’elle fait là, avait déclaré Salazar en tendant un doigt.

En relevant la tête, Gina avait aperçu, de l’autre côté du capot du 4×4, une étrange poupée nue accrochée à un piton au milieu du garage. C’est tout juste si cette vision ridicule ne l’avait pas fait sourire. Le mannequin pendait lamentablement à l’extrémité du crochet, une longueur de fil de fer autour du cou, les bras ballants. Un mannequin mal proportionné d’allure blême… Mais pourquoi diable lui avoir peint le visage de ce violet sombre atroce, et pourquoi ces yeux rouges exorbités, cette langue qui dépassait de ces lèvres gonflées…

    Elle avait brusquement compris avec horreur.

    Ce n’est pas un mannequin.

Alors, à son corps défendant, elle s’était mise à hurler sans pouvoir s’arrêter.

Mon avis :

Ce thriller nous raconte l’histoire d’une femme qui doit rester incognito à la suite de la découverte des agissements de son mari : c’est un tueur en série. Son but étant d’échapper au harcèlement qu’elle et ses enfants subissent quotidiennement. Forcément personne ne veut croire qu’une femme ait pu ignorer les actes ignobles qu’a commis son mari, surtout lorsque tout cela s’est déroulé sous son propre toit. Mais pourquoi se poser des questions sur son mari quand on a l’impression de vivre la vie de famille parfaite ?

On la retrouve 4 ans plus tard, essayant tant bien que mal de reconstruire une vie de famille normale avec ses 2 enfants, sous une nouvelle identité. Ils semblent enfin avoir trouvé leur havre de paix dans la ville de Stillhouse Lake.

L’autrice mélange très bien les moment calmes et les périodes où l’angoisse monte. On ressent la paranoïa de Gina, mais est-elle justifiée ? Ou est-ce juste dû à l’habitude ? Quand un corps ressemblant étrangement aux victimes de son mari est retrouvé dans le lac à côté de sa maison, les doutes se multiplient.  Chaque nouvelle personne rencontrée nous parait étrange, et on les suspecte de vouloir du mal à la famille. On se pose beaucoup de questions sur Melvin, son ex-mari, sait-il où elle se trouve ? A-t-il des adorateurs prêts à l’aider pour tourmenter son ex-femme ? Ou bien serait-ce les harceleurs qui auraient retrouvé Gina et chercheraient à la faire tomber pour la série de meurtres auxquels ils sont persuadés qu’elle a participé ? Ou bien ce meurtre serait-il tout simplement dû au hasard ?

On se prend d’empathie pour cette famille qui en bave depuis 4 ans. Des victimes collatérales auxquelles on ne pense pas forcément toujours. Qu’est-ce que cela fait d’être la femme, la fille, le fils d’un tueur en série ? Comment se reconstruire après cette notoriété dont on se serait bien passé ? On voit toute la résilience de cette femme, qui a décidé de ne plus être passive et fragile, et de prendre son destin et celui de sa famille en main. Gina est devenue une femme forte, prête à affronter le monde entier si nécessaire.

On passe donc un très bon moment de lecture, avec ce thriller bien ficelé et bien écrit, qui nous tiendra en haleine tout du long. J’ai hâte de lire la suite ! Merci à Mylène des éditions l’archipel pour cette belle découverte.

Mélissa


Titre : L’Ombre de la Menace

Auteur : Rachel Caine

Editeur : Archipoche

Nombre de pages : 324 pages

Prix : 7.95€

Date de sortie : octobre 2020

ISBN : 9782377354979

Un commentaire sur “L’Ombre de la Menace – Rachel Caine

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :